jeudi 23 mars 2017

PERILLE, CARMIEN OU BLAKE : QUI EST LE PÈRE DU TIRE-BOUCHON À HÉLICE ?




Amis hélixophiles, bonjour !


L'article du jour est un hommage à notre ami Jean-Pierre, "le roi de l'hélice" en attendant de pouvoir admirer son exposition de tire-bouchons à hélice au Congrès du CFTB.
Ce serait bien si quelqu'un parmi vous pouvait compléter les informations qui suivent !


Mon projet consiste à ouvrir "une recherche en paternité" pour essayer de découvrir 
qui est le vrai père du tire-bouchon à hélice.

Mais la tâche est ardue !



-/-



Est-ce Jacques Pérille, comme il l'a affirmé, y compris devant la justice ?




Le tire-bouchon à hélice de Jacques Pérille.



Nous savons depuis le procès en contrefaçon perdu par lui contre Eugène Trébutien (ou Trébucien), que :
Jacques Pérille avait obtenu un brevet pour son tire-bouchon à hélice le 16 juin 1876 (demande du 14 avril 1876, enregistrée le lendemain 15 avril),
- et qu'il avait déposé deux marques de fabrique au Tribunal de commerce de la Seine le 26 février 1877, marques se composant, la première des lettres J. P. réunies, la deuxième de la dénomination tire-bouchons à hélice.

La Cour d'appel de Rouen avait débouté Pérille le 03 mars 1882 (pourvoi en cassation rejeté le 26 janvier 1884), concluant que les "perfectionnements préexistaient ailleurs et que le résultat industriel prétendu n'avait pas été justifié."

En résumé : pour la justice, les tire-bouchons à hélice existaient avant 1876, année du dépôt de cette marque par Jacques Pérille. 

Et notre "Ménagère" Pérille, brevetée le 16 juin 1876, est donc certainement inspirée de modèles préexistants, étrangers ou français.



-/-


Serait-ce plutôt Pierre Carmien ?



Pierre Carmien, né à Luze en 1834 et décédé à Nantes en 1907, est un horloger inventeur prolixe auquel plusieurs sources attribuent cette invention du tire-bouchon à hélice :
- cette version figure sur le site de la ville de Luze (Haute-Saône),
- la même version se retrouve dans un article paru dans Presse Océan le 01.11.2012,
- c'est encore le cas dans un article Wikipedia, malheureusement non documenté.


On lit ainsi sur le site de Luze :
"Pierre CARMIEN n’arrêtait pas de créer et de déposer des brevets. Nous lui devons : 
- le compas à tracer des ellipses, 
- le compteur à eau, dont le principe est toujours utilisé aujourd’hui, 
- le roulement à billes pour bicyclette à roue libre, 
- l’embrayage automatique avec une seule poignée pour machine à transmission,
- le parapluie-canne, une tondeuse électrique pour animaux, un mixer pour la mayonnaise, le bouton de manchettes à bascule, un étau s’inclinant en tous sens, le tire-bouchon à hélice ..."

Pierre Carmien a certainement fabriqué un tire-bouchon à hélice pour être ainsi désigné comme "le père du tire-bouchon à hélice".
Cependant si on trouve trace de ses nombreux dépôts de brevets sur le site de l'INPI, à partir de 1858, il n'y a aucune demande de brevet pour un tire-bouchon Carmien.


Le rédacteur de l'article paru dans Presse Océan m'a renvoyé sur son informatrice, une historienne locale de Luze, Madame Buhler.

J'ai essayé de la contacter, malheureusement, très âgée, elle n'était plus en situation de me renseigner. 
Sa fille, Madame Adam, a bien voulu me donner lecture de textes que Madame Buhler avait préparé pour une exposition consacrée à Pierre Carmien.
Des brevets y sont cités :
- Brevet 62286 du 09 mars 1864 consacré à un "moteur par application des forces de la vague", c'est-à-dire l'énergie marémotrice,
- Brevet 113732 du 13 juillet 1876 pour "une bille utilisée pour le roulement de machines ou roulette pour meubles",
- Brevet 273103 du 14 décembre 1897 pour une "bicyclette à roue libre"...
... mais seul le premier est recensé sur le site de l'INPI.


D'autres inventions sont listées, mais sans plus de précision : une montre à remontoir, un sablier régulateur d'horloges électriques, un aérostat vertical (préfiguration de l'hélicoptère) , un compas elliptique, une machine à coudre, une petite montgolfière pour l'envoi de correspondance pendant le siège de Belfort,





Affiche publictaire pour le gaz portatif Carmien.


... et surtout le gaz d'éclairage Carmien, moyen d'éclairage des villes qui fera sa fortune.


J'ai cherché à recouper ces informations :
- le site bnf.fr nous apprend que Pierre Carmien a inventé un "piano à écrire" dans lequel on retrouve de nombreuses caractéristiques de la machine à écrire moderne (brevet déposé en 1859, mais que je n'ai pas trouvé sur le site INPI),
- le site racinescomtoises.net indique en plus que Pierre Carmien inventa une machine à coudre à navette, fonctionnant aux pieds avec une pédale, brevetée le 12 mai 1868 et vendue à la famille Peugeot. 
- le dmg-lib.org de DMG-Lib, centre européen d'information sur la recherche, nous livre dans sa bibliothèque numérique de mécanismes et engrenages, une notice biographique sur Pierre Carmien :





Pierre Carmien et ses inventions.
(capture d'image DMG-Lib)



Je cite :
"Pierre Carmien déposa 61 brevets pour ses inventions. 
On peut citer : le compas à ellipses, le compteur à eau, l’embrayage automatique, le parapluie-canne, la tondeuse électrique pour animaux, le mixeur pour la mayonnaise, le tire-bouchon à hélice, un étau s’inclinant en tous sens… 
Il aurait dû faire fortune avec toutes ses inventions, mais Pierre Carmien fut souvent victime d’industriels peu scrupuleux. 
La plupart de ses inventions furent vendues et exploitées. A cette époque, il n’existait pas d’organisation pour protéger les inventeurs et faire respecter leurs brevets."

Peut-être y-a-t-il confusion entre tire-bouchon et bouche-bouteille ? 
Hajo Türler m'a fait savoir qu'à défaut de brevet pour un tire-bouchon, Pierre Carmien a en effet obtenu un brevet pour un bouche-bouteille dit le "bouchoir", à crémaillère et hélice, le 06 juillet 1903...




Le bouchoir : 1ère addition au brevet 
Carmien-Morisseau n° 333.524 du 06 juillet 1903.


Le problème reste entier : il n'y a pas trace d'un brevet Carmien pour un tire-bouchon à hélice et on ne peut donc même pas dire à quoi pouvait ressembler son éventuelle invention.

L'ADN n'a pas parlé : il reste impossible de reconnaître Carmien comme père du tire-bouchon à hélice !



-/-



Finalement, le père du tire-bouchon à hélice ne serait-il pas plutôt l'Américain Philos Blake ?


Selon Watney et Babbidge, dont j'ai présenté le livre dans ma fiche bibliographique n° 04 :
BIBLIOGRAPHIE 04 : WATNEY et BABBIDGE CORKSCREWS FOR COLLECTORS
le tire-bouchon à hélice de Pérille s’inspirait du brevet américain accordé à Philos Blake le 27 mars 1860 sous le n° 27.665.



 Le brevet de Philos Blake.
(Corkscrews for collectors, Watney et Babbidge, page 85).


L'invention de Blake consistait en "un écrou à ailettes vissé au fût de la poignée maîtresse" :
- écrou solidaire de la cage comme ce sera le cas pour les tire-bouchons à hélice de Pérille, puis pour ceux d'une partie de ses concurrents, 
- ou écrou poignée libre sur son axe, à l'origine d'une famille de tire-bouchons développée en Angleterre, les flynut ou tire-bouchons papillons.
Mais ce tire-bouchon a-t-il été fabriqué ? On connait le brevet, mais il semble qu'aucun tire-bouchon correspondant n'ait été retrouvé.

La fabrique de quincaillerie des frères Philos et Eli Whitney Blake, très réputée pour avoir produit les premières serrures à mortaise du monde, était très observée par la concurrence, y compris européenne. 
Et Gérard Bidault nous l'a rappelé, Jacques Pérille avait mis à profit l'année 1868 "pour étudier, espionner, acheter ou recréer tout ce qui se [faisait] à la concurrence, aussi bien en France qu'à l'étranger."

Philos Blake a précédé Jacques Pérille : ce dernier a donc pu copier l'idée et l'adapter à sa production.



-/-



Pas de conclusion aujourd'hui donc si ce n'est que Pérille ne pouvait revendiquer le bénéfice de l'antériorité : le brevet de Blake avait  été déposé 17 ans plus tôt.
Blake est probablement le père du tire-bouchon à hélice, mais on ne peut encore exclure formellement que Pierre Carmien - dont les premiers brevets datent de 1858 - ait pu le précéder : il faudrait retrouver et dater l'éventuel brevet pour trancher.


Je sollicite votre aide pour mener à bien cette recherche.



M


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...