lundi 13 septembre 2021

BÖRSE DES VEREIN KORKENZIEHERFREUNDE

 
Leserfreund, guten Morgen!


Wir waren dieses Wochenende in der Nähe von Frankfurt am Main, für die Verein KorkenzieherFreunde-Handelsbörse (VKF). / Nous étions ce week-end près de Francfort-sur-le-Main  pour  la Bourse d'échanges du Verein KorkenzieherFreunde.


Es war die erste Gruppierung europäischer Sammler seit Beginn der Pandemie.
Irene und Reinhold Berndt haben erneut die Großzügigkeit ihrer Aufnahme und ihr Organisationstalent unter Beweis gestellt.
Hans-Michael Granzow ist ein großer (sehr großer) glücklicher Präsident!
Drei Tage lang habe ich so getan, als würde ich Deutsch sprechen, und drei Nächte lang habe ich auf Deutsch geträumt.
Aber mein Schuldeutsch ist sehr unzureichend, auch ich werde Französisch wieder aufnehmen...


C'était le premier regroupement de collectionneurs européens depuis le début de la pandémie.
Irène et Reinhold Berndt ont une nouvelle fois prouvé la générosité de leur accueil et leurs talents d'organisateurs.
Hans-Michael Granzow est un grand (très grand) Président heureux !
Pendant trois jours j'ai fait semblant de parler allemand et pendant trois nuits j'ai rêvé en allemand.
Mais mon allemand scolaire est très insuffisant, aussi je vais reprendre le français...



Reinhold, Irène, Gerhard, Dietmar et Eliane.


-/-


Irène et Reinhold nous ont accueillis la veille, en même temps que deux collectionneurs autrichiens, Gerhard Lambauer et Dietmar Schuch : encore deux nouveaux amis !
Ensemble, nous avons découvert quelques sites du Rheingau-Taunus : Kiedrich, Kloster Eberbach, Schloss Johannisberg...






Dans l'église de Kiedrich, Dietmar et moi avons dégusté symboliquement 
un vin très transparent.



Kloster Eberbach, imposant monastère.


Le déjeuner au Domaine Johannisberg restera un grand moment de plaisir gourmet dans un cadre exceptionnel.



Une dégustation plus simple mais très sympathique plus tard, nous pouvions revenir vers Edelsbach et un agréable restaurant.
Nous y retrouvions d'autres collectionneurs, dont Maurice Dancer, lequel devint aussitôt notre traducteur agréé (merci Maurice !).


Plus aucune preuve visible de nos agapes !


Samedi matin, une balade nous emmena dans la vieille ville de Franfort-sur-le-Main et ce fut l'étonnante occasion d'acheter chez un antiquaire un tire-bouchon inhabituel, sûrement oublié des collectionneurs allemands !



Une fabrication de Carl Christof Neues, selon Reinhold.



-/-


Avec l'après-midi du samedi vint tout d'abord une grosse averse orageuse qui précéda de peu l'ouverture des échanges. La Bourse d'échanges était organisée dans un cadre agréable, et si les participants n'étaient pas très nombreux, les pièces exposées étaient le plus souvent de qualité et les modèles français intéressaient beaucoup.



La mise en place


Modèles allemands, mais aussi français en bon nombre.


Le discours du Président


Et le dîner de clôture...


Une courte nuit plus tard nous nous retrouvions à quelques-uns au Flohmarkt de Wiesbaden. Pas de tire-bouchon, mais quelques petits achats à ajouter aux trouvailles de la veille.



Notre "pêche".



Au total : 
- un livre sur Walter Bosse, un Strobel, un Brangs, un tire-bouchon français XVIIIe achetés, 
- un Cork-Master de Pull-Taps et un petit Clough accroché à sa mignonnette offerts, 
- auxquels sont venus s'ajouter nos achats de Wiesbaden : harmonicas, ciseaux anciens, cadenas et moule en cuivre.



-/-



Nous avons été très heureux de pouvoir participer à ces retrouvailles, avons apprécié l'accueil de tous les particpants et remercions chaleureusement les organisateurs, Reinhold et Irène Berndt, ainsi que le Président du VKF, Hans-Michael Granzow.



M

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...