vendredi 23 juillet 2021

RARES ET ANCIENNES ETIQUETTES DE VINS


Amis lecteurs, bonjour !



Il y a la bouteille (ancienne), il y a le tire-bouchon, mais n'oublions pas l'étiquette !


J'ai consacré deux articles à ce sujet sur le blog, il y a déjà un peu de temps. Vous pouvez les retrouver grâce aux liens ci-après :




Bien que je ne les collectionne pas, les étiquettes de bouteilles sont par elles-mêmes, d'un réel intérêt. 
Comme les sceaux de verre, et bien que plus tardives, les étiquettes, peuvent aussi nous aider à dater les bouteilles anciennes.


-/-


Yvon, fidèle lecteur de ce blog, et spécialiste de la question, m'envoie un article qui ne manquera pas de vous intéresser, j'en suis sûr.

Laissons lui la parole :

"Voici quelques vieux exemplaires auxquels je m'attache...




La Romanée est signée du Lithographe Bonaventure Tournier, basé à Chalon/Saône à partir de 1840 environ. Le dessin du vieux cep exubérant de grappes et couronné me plaît beaucoup.



Signature en bas à gauche : Lith. Tournier



Celle du Chartreux de Villeneuve-lès-Avignon (Paulin Malosse, décédé en 1825) m'émeut par sa gravure naïve et sans prétention. Je crois t'avoir déjà dit que son domaine fut sans doute l'un des rares vins de "La" Côte du Rhône à avoir été reconnu comme digne d'intérêt par les vrais connaisseurs.



Il se trouve aussi que, après avoir cherché longuement le lieu concerné (Cartes de Cassini de fin XVIIIe....), j'ai fini par mettre la main sur le "chemin du Sauvage", et passé 2 nuits en juillet 2020 dans la bâtisse encore quasi-intacte, au milieu des vignes !!"

On notera que cette belle étiquette "ensoleillée" remonte au début du XIXe siècle, comme le montre le millésime à compléter : 
"Année 18..." 
Et bien sûr, elle est antérieure à 1825, année du décès de Paulin Malosse... une pièce historique donc !



-/-


Pour illustrer cet article et vous donner l'envie d'aller plus loin dans ce domaine, voici quelques exemples d'étiquettes intéressantes que vous pouvez retrouver actuellement en vente sur eBay : les liens sous les images vous y conduiront directement.











-/-


Merci à Yvon pour sa très intéressante contribution, faites comme lui : écrivez-moi et je ne manquerai pas de vous publier.



M




jeudi 15 juillet 2021

WEEK-END HELIXOPHILE


Amis lecteurs, bonjour !


Ici, c'est le déluge et juillet ressemble à octobre !


Me voici de retour sur le blog, et c'est pour vous raconter un beau week-end entre hélixophiles. 

Les amis du Bureau du CFTB sont en effet venus jusqu'en Lorraine pour nous visiter : Françoise et Patrick Bordat, Jacky Corbel, Jean-Pierre Lamy, Pierre Lenuyeux, Philippe Marques et Maxime Paillisson.

Le temps était encore clément, la "mousson" de juillet 2021 n'avait pas encore débuté et, même en Lorraine, on pouvait se croire en été.



Reprise de contacts


Nous avons un peu travaillé, bien mangé et bien bu, découvert les côtes de Meuse, beaucoup ri. Nous avons un peu chiné aussi, avec un succès limité !


Un peu travaillé ? 
Je ne vais pas vous faire ici un compte rendu de nos travaux : réservons cela pour les membres de notre Club. Disons seulement que le Club Français du Tire-Bouchon se porte bien malgré l'adversité et que nous attendons avec impatience de retrouver les amis pour la Bourse d'échanges de La Rochelle le 16 octobre prochain.



Bientôt la Bourse d'échanges à La Rochelle !

Chaque participant sera muni de son passe sanitaire dûment enregistré et bien sûr nous respecterons tous les gestes barrières.


Bien mangé et bien bu ?
Comme c'est de coutume entre nous, chacun apporte des produits - solides et liquides - "de sa ferme"... ou des fermes amies : le pâté de Tours aux poires tapées de Jean-Pierre, les terrines, les petits fromages de chèvre, l'angélique et la plante-huître...


Pâté de Tours et toasts à la plante-huître


Ajoutons-y un peu de cuisine lorraine, un restaurant sympa, un barbecue et un peu de restauration dite rapide en brocante.


Une belle adresse : le restaurant Racines, Briey



et aussi le Kebab d'Arlon


Arrosons-ça tranquillement de Chablis, de Gevrey-Chambertin, de Gigondas et de Pomerol, trinquons à la mémoire de nos amis disparus et puis finissons la soirée au limoncellissimo di Marco !

Découvert les côtes de Meuse ?
Une cave, celle de la famille Blanpied à Viéville-sous-les-Côtes (Meuse), pour une dégustation des spécialités locales : auxerrois, chardonnay, pinot gris et rouge, crémants, mais aussi jus de pommes et de mirabelles, eaux-de-vie de pays : kirsch, mirabelle, quetsche...


Le site magnifique de 
Vigneulles-Lès-Hattonchâtel, son château ses maisons Renaissance, sa vue panoramique et son insolite café-brocante, "L'Air du Moulin"...


Beaucoup ri ?
Maxime, très en verve, nous a enfermés dans des fous-rires à répétition. 


Eliane riait tellement qu'elle avait bien du mal à mettre son masque !


Nous étions de toute façon tous d'humeur taquine !


Un peu chiné ?
Le week-end n'avait pas été choisi au hasard : les Puces de Metz étaient au programme le samedi et celles d'Arlon le dimanche. Le port du masque ne nous a pas empêchés de reconnaître les amis, ni de nous en faire reconnaître : certains stands nous ont retenus bien longtemps !


De gauche à droite : 
Marc, Jacky, Philippe, Maxime, Patrick, Pierre, Jean-Pierre, Françoise et Eliane


Chiné quoi ? 
Pas de Stradivarius ni de Gallé : chacun a seulement trouvé ce qu'il ne cherchait pas !


Les filles : vase, cache-pot, terrines, cadres, peluche, nappes...


... et les garçons : stérilisateur à bocaux, peigne à myrtilles, tocotte et autres outils, une montre et même quelques couteaux et tire-bouchons...


Les puces d'Arlon ont aussi été l'occasion d'une belle rencontre : celle de Patrick Christiaens, nouveau membre du CFTB, venu de Villers-Perwin, près de Charleroi, pour nous retrouver.


Patrick et Marc


Je crois bien que ces "importantes" réunions de Bureau vont bientôt me manquer !



M




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...