vendredi 12 décembre 2014

CORKSCREW ORIGINE : WHEN THE BIBLIOPHILES COME IN AID / ORIGINE DU TIRE-BOUCHON : QUAND LES BIBLIOPHILES VIENNENT EN AIDE AUX HELIXOPHILES




Amis collectionneurs, bonsoir !




Dans nos recherches historiques, nos amis bibliophiles peuvent être des gens précieux ...


et je vous recommande particulièrement deux excellents sites :

- le blog qu'il faut connaître : 
Le Blog du Bibliophile, des Bibliophiles, de la Bibliophilie et des Livres Anciens
http://bibliophilie.blogspot.fr/

- et l'incontournable site de Pierre de Witte, consacré à sa magnifique collection de dictionnaires
Dico-Collection 
http://www.dico-collection.com/

Vous retrouverez les liens vers ces sites sur ma page d'accueil, colonne de gauche.



Dater de la manière la plus précise l'apparition du tire-bouchon est une question qui me passionne, vous le savez, amis lecteurs.


J'ai déjà écrit plusieurs articles sur ce thème, et ces articles de mon blog sont parmi les plus lus par les hélixophiles.
Vous pouvez en retrouver quatre avec les liens suivants :






L'hypothèse que j'avais formulée concernant l'apparition du tire-bouchon, et sur laquelle je continue de travailler, est la suivante : 
Nous pouvons reculer encore la date d'apparition du mot - et donc de la chose - dans chaque langue.
Il nous faut pour cela retrouver dans des écrits d'époque les occurrences les plus anciennes du nom donné au tire-bouchon dans la langue concernée.


Les recherches que j'ai menées restent circonscrites à la langue française, mais je ne doute pas que la méthode puisse être appliquée avec profit dans d'autres langues.
Une recherche des plus anciennes occurrences du mot corkscrew dans la langue anglaise serait ainsi certainement très féconde.

Amis collectionneurs du monde entier : mettez-vous en chasse !


-/-


J'avais pour ma part retrouvé le mot tire-bouchon dans plusieurs ouvrages :

- des dictionnaires : 
  • Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers. Diderot 1751-1765.
  • Dictionnaire Littré, rédigé entre 1847 et 1865.
  • Dictionnaire Français - Celtique ou Français - Breton publié par le prêtre Grégoire de Rostrenen en 1732.

- d'autres livres, particulièrement grâce à Hugues, auteur du blog cité ci-dessus :
  • Le Voyage du Parnasse d'Ignace François Limojon de Saint-Didier édité en 1716.
  • Les Poésies d'Alexandre Lainez, recueil posthume, publié à La Haye en 1753, mais forcément écrit avant 1710, année du décès de Lainez.


Depuis Hugues m'a conseillé de contacter des bibliophiles spécialisés dans le dictionnaires, ce que j'ai tenté.
Et Pierre, auteur du site cité en référence, a bien voulu procéder à une recherche dans sa collection.


-/-


Je vous livre son message :


"Bonjour Marc,

Merci de ta visite et de ton gentil commentaire.

Dans le désir de t’aider, voici le résultat de mes recherches sur le tire-bouchon :

Il est absent dans :
1694 - Dictionnaire de l’ACADÉMIE FRANÇOISE - 1° édition originale
1708 - FURETIÈRE, Antoine - Dictionnaire UNIVERSEL FRANCOIS
1710 - RICHELET Pierre - Nouveau Dictionnaire FRANÇOIS
1752 - TREVOUX 4ème édition.

Mais bien présent dans :
1718 - Nouveau Dictionnaire de l’ACADÉMIE FRANÇOISE - 2° édition
1751 - ENCYCLOPEDIE de DIDEROT 1ère édition ainsi que 1777 - ENCYCLOPEDIE de DIDEROT 2éme édition
1770 - De Felice - ENCYCLOPEDIE (d'YVERDON).

J’espère Marc que cela te fait avancer un peu dans ta quête française du tire-bouchon.
Amicalement,
Pierre"


Remercions chaleureusement Pierre pour son aide précieuse.

Son important travail de repérage atteste de la "consécration" du mot tire-bouchon dans la langue française à la césure XVII° - XVIII° siècle : il ne figurait pas dans la première édition, en 1694, du Dictionnaire de l’ACADÉMIE FRANÇOISE, mais se trouve dans la deuxième édition en 1718.




Peut-être pourrait-on trouver le compte rendu de séance à l'occasion de laquelle l'Académie Française adopta ce mot et dater ainsi précisément son admission dans le dictionnaire ?


Plus généralement, n'oublions pas que :
- l'usage d'un mot dans la société précède toujours son admission dans un dictionnaire,
- et qu'avant cela la chose a forcément précédé le mot forgé pour la nommer !

Rappelons encore que le mot tire-bouchon apparaissait déjà chez Alexandre Lainez et que les éléments contextuels conduisaient à dater le texte vers 1670, sans toutefois en apporter la preuve formelle.


La piste reste ouverte et je vous engage vraiment à vous engager dans cette recherche.

Je publierai avec intérêt et plaisir chaque contribution que vous me ferez parvenir.


Et je renouvelle mes chaleureux remerciements à l'ami Pierre !




M





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...